En jrentree-scolaireuillet, c’est déjà le temps de commencer à penser à la nouvelle année scolaire qui se prépare.  Vous comprendrez rapidement pourquoi en lisant cet article. En effet, des conseils pratiques, pour assurer une rentrée scolaire réussie et tout en douceur seront ici présentés.

 

Se procurer les effets scolaires et  magasiner des vêtements  peut être une première source d’anxiété  pour les parents et aussi chez certains enfants, surtout si ceci est fait à la course ou à la dernière minute.

Conseil #1
Faire les achats de la rentrée  et l’étiquetage du matériel en juin ou juillet avant de partir en vacances.

Également, un bon nombre de parents appréhendent la première journée d’école et vivent une grande nervosité face à la rentrée scolaire en général. Ils ne savent pas comment les enfants  vont s’adapter à leur nouvelle réalité.  «Est-ce que mon enfant est prêt? » ou « Est-ce que les professeurs seront compétents et à l’écoute des besoins de mon enfant? » ne sont que des exemples  des  nombreuses questions  que les parents se posent. Celles-ci sont tout à fait normales: c’est  simplement l’instinct maternel et paternel en action! Toutefois, sans le vouloir, ils transmettent leurs craintes et leurs appréhensions à leur(s) enfant(s).

Conseil #2
Faites attention à ce que vous dites devant vos enfants : ils sont de vraie petites enregistreuses ambulantes. Ayez une attitude confiante, soyez positifs, respirez et restez zen!

Même si tous les enfants entrent généralement à l’école à 5 ans, les enfants ne se développent pas  tous au même rythme.  La maturité du cerveau, leurs caractéristiques intellectuelles & cognitives, leur maturité affective, le niveau de stimulation de l’enfant et l’environnement en général sont des facteurs qui peuvent déterminer pourquoi certains enfants sont plus prêts ou ‘équipés’ pour répondre  aux nombreuses exigences  de la vie scolaire.

Conseil #3
Acceptez que chaque enfant a son propre rythme. Laissez de côté les comparaisons entre enfants de la même famille ou de l’entourage. Laissez les compétitions pour les athèles de jeux olympiques.

Les parents sont LES personnes les plus  significatives pour un enfant et ont pouvoir d’influence énorme sur la perception de l’école par leur(s) enfant(s).

Conseil #4
Faire partie active de la vie scolaire (ex : comité de parents, parents  bénévoles, en parlant avec les professeurs et avec le personnel responsable).

Aussi, les rétroactions positives et les encouragements sont essentiels pour soutenir la  motivation et vivre des succès. En effet, les renforcements positifs au lieu des négatifs sont des bons paris et  contribueront  à le sécuriser et à le motiver.

Conseil #5
En le félicitant à chaque pas, en l’encourageant tous les jours et en reconnaissant les initiatives qu’il entreprendra en tant qu’apprenant.

Tout apprentissage exige de la pratique, de la répétition et du temps avant d’être bien consolidé. Les devoirs sont, entre autres, là pour ça et non pas pour faire damner les parents! L’accompagnement dans ses devoirs, c’est l’aider à rendre ce moment d’apprentissage plus efficace par vos idées et vos encouragements.

Conseil #6
Ainsi,  installer une routine de devoirs DÈS le début de l’année. Tout apprentissage exige de la pratique, de la répétition et du temps avant d’être bien consolidée.

Tous les parents se questionnent un jour ou l’autre sur l’éducation  de leurs enfants. Malheureusement, même sur internet, on ne retrouve pas encore le manuel du parent parfait.

Conseil #7
Faites-vous confiance,   vous  êtes LES experts de vos enfants! Sachez que les intervenants scolaires et les professionnels sont aussi là pour répondre à vos questions et vous donner leur avis.

Bon été et surtout, bonne rentrée!

 

Cathy Alçada Martins,
Cathy Alçada Martins,
psychoéducatrice

&

Caroline Ricard, orthophoniste
et auteure du blogue Mots-Croisés
« Le langage, au coeur des apprentissages »
www.carolinericard.com