En ce début d’année,  dans cette séries d’articles «invités»,
Gabrielle Parent, éducatrice physique, vous présente quelques conseils
pour bien vous préparer et vous détendre lors d’un examen:

[frame align=”right”]Anti-stress01[/frame]

[dropcap style=”1″ size=”3″]1[/dropcap]Étudiez lorsque vous vous sentez en forme : Tôt en soirée ou le matin.

[dropcap style=”1″ size=”3″]2[/dropcap]Planifiez et étalez votre temps d’étude : au moins deux semaines d’avance.

[dropcap style=”1″ size=”3″]3[/dropcap] Conservez le même rituel d’étude que d’habitude (les examens servent à évaluer les notions déjà acquises).

[dropcap style=”1″ size=”3″]4[/dropcap]Évitez de vous laisser basculer par des activités imprévues. Apprenez à dire « NON ».

[dropcap style=”1″ size=”3″]5[/dropcap]Alternez les périodes d’études et de détentes (les pauses sont nécessaires pour s’aérer l’esprit). Accordez-vous au moins une pause de 10 minutes chaque heure d’études.

[dropcap style=”1″ size=”3″]6[/dropcap] Prenez aussi le temps de relaxez. Vous avez bien travaillé!

[dropcap style=”1″ size=”3″]7[/dropcap]Le jour avant l’examen, couchez-vous tôt et prenez un bon petit-déjeuner.                                                               

[dropcap style=”1″ size=”3″]8[/dropcap] Révisez vos notes le matin ou la veille de l’examen. Ayez une vue d’ensemble de vos notes, visez la compréhension et non pas le « par cœur ».

[dropcap style=”1″ size=”3″]9[/dropcap]Avant l’examen, pratiquer la visualisation.

[dropcap style=”1″ size=”3″]10[/dropcap] Pendant l’examen, pratiquez la respiration ventrale (inspirez en faisant gonfler votre ventre comme unballon, puis expirez très lentement, les mains posées sur l’abdomen pour sentir le mouvement.

[dropcap style=”1″ size=”3″]11[/dropcap] Lisez bien les consignes et prenez le temps de vous relire.

[dropcap style=”1″ size=”3″]12[/dropcap] Commencez par les questions les plus faciles. Cela redonne la confiance en soi et fait baisser le stress.

[dropcap style=”1″ size=”3″]13[/dropcap]Résistez à la panique. Devant un problème difficile, respirez par le ventre, relisez la question et essayez de visualiser la page du manuel ou l’enseignant en classe.

[dropcap style=”1″ size=”3″]14[/dropcap] Lorsque vous bloquez, écrivez sur une page blanche tout ce qui vous passe par la tête ou dessinez et revenez sur la question.

[dropcap style=”1″ size=”3″]15[/dropcap] Soyez FIER de vous!

Source : adaptation d’un document provenant du Service aux étudiants/ ETS/UQUAM

Caroline Ricard, orthophoniste
et auteure du blogue Mots-Croisés
« Le langage, au coeur des apprentissages »
www.carolinericard.com

[box title=”Inscrivez-vous à l’infolettre Mots-croisés” color=”#f11f7d”]

Pour obtenir des trucs et des aide-mémoire variés

Inscrivez-vous à l’infolettre

[mc4wp_form][/box]